logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

07/02/2013

La Street food, un enjeu de société


logo_street_food.png




La Street Food est une vraie
alternative à la malbouffe, un puissant
moteur d'intégration dans la société. Voici un extrait du livre blanc.................


2 – La France en mouvement

Il y a bien les vendeurs de maïs et de marrons chauds, les baraques à frites du nord ou les camions à pizza du Sud… Mais la street food n’existe pas vraiment aujourd’hui en France. Et pourtant elle fait partie intégrante de notre patrimoine…

Saveurs médiévales
Dans les villes de la fin du Moyen Age, beaucoup de gens mangeaient dans la rue ou à l’étal du marché. Les « crieries de Paris » évoquent dès le XIIème siècle, le cri de ces petits métiers ambulants, marchands trop modestes pour pouvoir ouvrir une boutique.
Les colporteurs vendent produits fermiers et produits cuisinés. Cela sent la purée de pois, les fèves, les sauces à l’ail et les volailles rôties. On y achète rissoles, petits pâtés, galettes, darioles et tartes au fromage chaudes… Les oubloyeurs et les pâtissiers transportent avec eux leur four mobile, les tripières vendent à même la chaussée des abats qui cuisent dans des bassines… A paris, les pâtés sont réputés et certaines rues se spécialisent : ici rôtisseurs d’oies, là vendeurs de saucisses…

Grands chefs et petits repas
Dans les siècles qui ont suivi, la codification de l’art culinaire et l’invention de la gastronomie, en même temps qu’ils donnaient à la France une gloire mondiale, ont fini par occulter la cuisine de la rue. Et, il y a encore bien peu de temps, il ne pouvait être question de déjeuner autrement qu’assis, pour absorber un repas constitué, a minima, d’une entrée, d’un plat et d’un dessert.
Désormais, de nombreux restaurants, souvent étoilés, redécouvrent avec intérêt cette cuisine nomade. Source d’inspiration pour leur démarche créative, elle leur donne aussi la possibilité de toucher un public plus large, dans des formules de vente à emporter, ou la facilité d’usage ne sacrifie pas à la qualité.
Une nouvelle génération de grands chefs et de jeunes chefs talentueux, à l’écoute de leur clientèle, qui réinventent le plaisir de manger en développant la cuisine de rue.

Tendance
Les initiatives de street food se multiplient sur tout le territoire.
Et si les pionniers rencontrent un succès commercial, il est aussi très médiatique : la presse et les blogs culinaires s’en font volontiers l’écho. Les émissions télévisées et les salons spécialisés s’emparent du phénomène. Les évènements culturels consacrent le nomadisme alimentaire, avec par exemple, un camion semi-remorque dans Paris à l’occasion de la semaine « tous au restaurant » ou avec « les grandes carrioles de la friche », un projet qui réunit des chefs de cuisine et des artistes pour revisiter la cuisine de rue, dans le cadre de Marseille Provence 2013, capitale de la culture.
Le sujet intéresse, les consommateurs sont demandeurs : la street food est dans l’air du temps



.

1108818.5.jpg



food_trucks_image.jpg



kogi-truck.jpg

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique